Compostage

Un composteur

Le compostage est un procédé de dégradation biologique de matières organiques en présence d’air et d’eau.

Il aboutit à la production d’un amendement organique : le compost.

C’est le moyen de diminuer la quantité de déchets à éliminer et de recycler soi-même les déchets organiques de la famille et du jardin.

Conseils pour réussir le compostage de vos déchets

  • Débuter de préférence au printemps ou en été.
  • Mélanger les différentes catégories de déchets.
  • Aérer régulièrement.
  • Surveiller l’humidité.

Que peut-on composter ?

  • Les déchets de cuisine : épluchures, coquilles d’œufs, marc de café, filtres en papier, fruits et légumes abîmés…
  • Les déchets du jardin : tonte de gazon, feuilles, fleurs fanées, branchage…
  • Les déchets de la maison : mouchoirs en papier et essuie-tout, cendres, papier-journal.

Surtout ne pas mettre dans votre composteur :

  • Plastiques, verre et métaux qui ne se dégradent pas.
  • Des produits chimiques.

Le lombricomposteur

Il existe une autre méthode pour recycler les déchets de cuisine lorsque vous n’avez pas jardin : le lombricomposteur.

Son principe est simple, il suffit de placer les déchets alimentaires dans des bacs puis les vers font le travail : ils se nourrissent des déchets en décomposition et leur déjection produit le lombricompost.

Les déchets rejettent également de l’eau qui va se charger en éléments nutritifs au contact des différents étages de déchets et du lombricompost. L’engrais liquide ainsi produit est utile pour arroser vos plantes (après dilution).

Les vers permettent l’aération des déchets ce qui évite tout dégagement de mauvaises odeurs. Le lombricomposteur peut être installé aussi bien en intérieur (dans la cuisine) qu’en extérieur (balcon, cave).

Ce système permet de réduire de 40 à 50 % le contenu de votre poubelle.

Renseignements

Service Environnement développement durable
Christophe RODICQ
Téléphone : 01 41 44 99 83
5, rue Volta – 2ème étage

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page