Histoire des bâtiments de Puteaux : Hôtel de Gendarmerie

Le service des Archives de Puteaux vous propose un cycle sur les bâtiments emblématiques de Puteaux. Pour ce douzième volet, les archivistes de la Ville retracent l’histoire de l’Hôtel de Gendarmerie.

Hôtel de Gendarmerie

En 1852, après le transfert des écoles communales dans de nouveaux locaux situés rue de Paris (aujourd’hui rue Jean Jaurès), la brigade de gendarmerie s’installe dans les locaux vacants situés rue de la Vierge (aujourd’hui rue du Huit-Mai 1945).
 
Lors de la création d’une brigade de gendarmerie à Puteaux, celle-ci desservait également la ville de Courbevoie. Elle s’était donc établie sur le quai National (aujourd’hui quai de Dion Bouton), près du pont de Neuilly.
 
La ville de Courbevoie se dotant de sa propre brigade, la circonscription de Puteaux s’élargie à la ville de Suresnes. C’est alors qu’il est nécessaire de rapprocher la brigade de gendarmerie de la ville de Suresnes.
 
C’est ainsi que la municipalité de Puteaux décide d’affecter les locaux vacants, adossés à la maison commune, à cette brigade après quelques aménagements.
 
En 1901, en remplacement des locaux occupés et dont le bail expire au 1er octobre 1902, un nouveau bâtiment est construit par le département de la Seine sur un terrain d’une superficie de 1010 m2 situé au 102 bis rue de la République.
 

La brigade à pied de gendarmerie créée à Puteaux en date du 3 janvier 1887 s’installe dans la cette maison affectée à son casernement le 27 septembre 1902.
 
Cette caserne était composée de 5 logements occupés par le personnel de la gendarmerie ainsi que des locaux de service, situés au rez-de-chaussée, comprenant 3 bureaux, 1 chambre de discipline, 1 chambre de sureté et 1 garage.
 
Aujourd’hui, le 102bis rue de la République est occupé par le Centre Communal D’Action Sociale (CCAS).
 
 

Hôtel de Gendarmerie

 
 

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page

Autres actualités Ma ville

2e édition du World CleanUp Day

Samedi 21 septembre sur l’esplanade de l’Hôtel de Ville, rassemblons-nous pour éveiller les consciences à la problématique des déchets qui envahissent notre environnement.

Lire la suite