La grippe ne passera pas par vous

Cet automne, faites-vous vacciner contre la grippe !

la grippe ne passera pas par vous

Alors que la pandémie de COVID-19 est loin d’être terminée, la saison de la grippe revient : le vaccin est fortement recommandé pour éviter une cohabitation explosive entre les deux virus.

Dans la situation actuelle de pandémie covid-19, où le système de santé est mis à rude épreuve, l’objectif est d’éviter un encombrement des hôpitaux et la sollicitation du personnel soignant pour des cas de grippe ou de pneumonie

Si la grippe est moins dangereuse que le coronavirus, elle est tout de même responsable, chaque année, de plusieurs passages aux urgences et provoque de nombreux décès. Au cours des trois dernières saisons, entre 8 000 et 14 500 personnes, par an, ont succombé des suites de cette infection virale. L’an passé l’épidémie a touché 1.8 million de personnes. Pourtant, seul un faible pourcentage des personnes à risques se fait vacciner.

 

Se vacciner contre la grippe, surtout pour les personnes à risque (personnes âgées, fragiles, femmes enceintes…) est important car il permettra de faciliter le diagnostic des médecins : les symptômes de la grippe et du COVID se ressemblant, un vaccin permettra d’éliminer l’option de la grippe.
Se faire vacciner permettra aussi de préserver les capacités hospitalières, en n’engorgeant pas les hôpitaux et cabinets médicaux.

Enfin, pour les personnes vacciner, cela permettra de ne pas risquer de contracter les deux maladies, qui sont toutes les deux une épreuve pour le corps.

 

Pour toutes ces raisons, cette année il est plus important que jamais de se vacciner !
Il est recommandé à toutes les personnes fragiles et leur entourage à se faire vacciner contre la grippe jusqu’au 31 janvier 2021 auprès d’un professionnel de santé de leur choix.
Les médecins, pharmaciens, infirmier(e)s et sages-femmes sont autorisés à vacciner.

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page

Autres actualités Vie sociale