Les femmes dans la littérature

Jusqu’au 8 mars, puteaux.fr met en lumière les femmes célèbres de l’histoire.

femmes de lettres

La semaine dernière, nous vous avions fait découvrir plusieurs femmes scientifiques. Aujourd’hui, les femmes de lettres sont à l’honneur.

Beaucoup de femmes ont réussi à faire passer leur pensée dans leurs écrits, de fiction, de poésie ou à travers des essais sur des sujets et, même si l’histoire les boude encore (c’est seulement en 2017 qu’une femme a été au programme du Bac pour la première fois !) et si beaucoup d’entre elles ont dû signer leurs œuvres de nom masculins, nous sommes sûrs que vous en connaissez beaucoup.

Rien qu’en France, rapidement, nous pouvons citer Georges Sand, Simone de Beauvoir, Madame de Sévigné, Louise Labé…

 

Nous en avons sélectionné 5 moins connues, venues du monde entier :

Enheduanna, poétesse
Prêtresse et poétesse akkadienne, Enheduanna, née au 23 siècle avant notre ère, est la plus ancienne écrivaine connue, femmes et hommes confondus.
Aujourd’hui, on lui connaît des hymnes religieux, retrouvés sur plus d’une centaine de tablettes cunéiformes, ainsi que des poèmes plus personnels.

Mary Wollstonecraft, écrivaine
Née en 1759 à Londres, elle est aujourd’hui considérée comme une pionnière du féminisme. Elle publie des fictions et surtout des essais politiques qui insistent sur la nécessité de donner accès à l’éducation aux femmes, et de revaloriser leur rôle dans la société.
Elle est la mère de Mary Shelley, écrivaine qui deviendra célèbre pour son œuvre Frankeinstein ou le Prométhée moderne.

Yosano Akiko, poétesse
Née en 1878 à Sakai, dans le sud du Japon, Yosano Akiko est une poétesse japonaise qui connaît le succès dès ses 23 ans, avec la publication de son premier recueil poétique.
Ses poèmes sont audacieux, avec des prises de positions féministes et pacifistes qui lui attirent les foudres des conservateurs. En 1921, elle fonde avec son mari une école de littérature mixte.

Phillis Wheatley, poétesse
Née en Afrique de l’Ouest en 1753, elle est capturée et vendue en tant qu’esclave à Boston, auprès d’une famille progressiste qui lui apprend à lire et écrire l’anglais, et lui permet d’étudier. À l’âge de 13 ans, elle écrit son premier poème, publié dans le Newport Mercury.
En 1773, elle publie un recueil de poésie en Angleterre, et devient la première femme noire américaine à publier un livre.

Christine de Pizan, écrivaine, poétesse et philosophe
Née en 1364 en Italie, Christine de Pizan est considérée comme étant la première femme à avoir vécu de sa plume. Veuve à l’âge de 26 ans, avec 3 enfants à charge, elle décide de ne pas se remarier et de se lancer dans la littérature. Poésies mais aussi traités de réflexions sociales, politiques et morales, elle produit une œuvre considérable et connaît le succès de son vivant. Ses œuvres lui valent le soutien de puissants.

 

Tous les écrits de ces auteures sont disponibles dans des livres publiés par elles ou assemblés dans des recueils posthumes.

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page

Autres actualités Vie sociale