Journée internationale des femmes de sciences

Cette journée internationale remet à l’honneur les acteurs clés de la science, qui demeurent encore trop cachés : les femmes.

femme science

La science est pavée de grands hommes et, encore aujourd’hui, semble être un monde très masculin.

Si l’on met de côté la célèbre Marie Curie, dont une rue de Puteaux porte le nom, combien de nom de femmes scientifiques pouvez-vous donner ?  Pas beaucoup... sauf si vous êtes spécialistes, auquel cas bravo !
Pour autant, cela ne signifie pas que les femmes n’ont joué aucun rôle dans les découvertes scientifiques, au contraire ! Certaines ont été à l’origine de grandes inventions…

Mais bien souvent, elles ont été évincées par l’Histoire, et parfois même par leurs propres pairs.

 

Malgré le fait, qu’aujourd’hui encore, les chercheuses scientifiques sont minoritaires, il suffit de faire quelques recherches pour découvrir des centaines de femmes brillantes qui ont participé à construire le monde qui nous entoure.

Aujourd’hui, Puteaux vous présente 5 de ces femmes :

 

Ada Lovelace, mathématicienne
Née en 1815 à Londres, elle est la pionnière de la programmation informatique. C’est elle qui crée le premier algorithme, et ses travaux servent de base pour l’informatique moderne et l’intelligence artificielle.

 

Mileva Maric, physicienne
Née en 1875 en Serbie, elle découvre avec son mari, Albert Einstein, le principe de la relativité restreinte, avec la fameuse formule E = mc2. Malgré l’importance avérée de sa collaboration, aucune mention de son nom n’est faite par le physicien, aujourd’hui encore bien plus connu qu’elle.

 

Rosalind Elsie Franklin, chimiste et biologiste
Née en 1920 à Londres, elle invente une machine qui, en exposant l’ADN aux rayons X, lui permet de distinguer 2 brins distincts. Elle décède en 1958 d’un cancer des ovaires. En 1962, trois de ses collègues se voient remettre le prix Nobel de médecine pour la découverte de la structure en double hélice de l’ADN, d’après ses travaux, mais sans la citer…

 

Hedy Lamarr, actrice et inventrice
Née en 1914 à Vienne, elle est en premier lieu connue pour ses talents d’actrice à Hollywood. Loin de ne se résumer qu’à sa beauté, c’est une inventrice pionnière qui, en 1941, met au point un système de communication secrète pour les alliés. Cette invention, à l’époque ignorée par la Navy, a servi de base pour l’invention du wifi.

 

Katherine Johnson, mathématicienne
Née en 1918 aux États-Unis, elle est embauchée par la NASA avec d’autres professeures de mathématiques afro-américaines. En 1969, c’est elle qui calcule la trajectoire d’Apollo 11, permettant à l’Homme de faire le premier pas sur la Lune.

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page

Autres actualités Vie sociale