Covid-19 : attention aux arnaques

Depuis le début de l’épidémie de Coronavirus, vols et escroqueries en tout genre ne cessent de se multiplier.

Covid-19 : attention aux arnaques

Alors que la France est confinée pour contrer la propagation du Covid-19, certains tentent de surfer sur ce climat anxiogène pour s’enrichir. En effet, depuis le début de l’épidémie, fraudeurs et escrocs redoublent d’inventivité pour profiter de la vulnérabilité des personnes isolées et fragiles. Puteaux.fr liste les plus gros pièges à éviter :
  

• Arnaques à l’attestation dérogatoire
De nombreux sites vous proposent, soit de payer cette dérogation, soit de générer pour vous l’attestation en PDF en délivrant quelques informations en ligne :  nom, prénom, adresse, motif de déplacement et signature. Une manière pour les escrocs de collecter vos données à des fins malveillantes, notamment votre signature.
Rappelons qu'un nouveau formulaire d'attestation de déplacement dérogatoire est téléchargeable gratuitement sur le site du gouvernement.

 

Faux mails officiels
Cette méthode appelée  «phishing» est l’envoi de faux mails prenant l’aspect de courriers officiels. En l’occurrence, les fraudeurs prétendent œuvrer pour des sites officiels de prévention contre la maladie ou se font passer pour le service des Ressources Humaines de votre employeur en vous promettant de vous verser une «une prime de confinement».
Objectif : glaner vos informations personnelles souvent liées à votre carte bancaire. 

 

Cagnottes en ligne et appels aux dons 
Les fausses cagnottes, elles aussi, pullulent sur Internet en lien avec le terme “covid”. Si certaines viennent d’institutions parfaitement légitimes, il faut toujours vous assurer de l’authenticité de la collecte auprès de l’organisme mentionné. La même vigilance doit s’appliquer aux nombreux appels aux dons frauduleux en soutien au personnel soignant notamment.

  

Remèdes miracles et faux dépistages
Vous trouverez sur Internet de nombreux kits de dépistage ou autres produits anti-coronavirus aux vertus miraculeuses et au prix exorbitant… Malheureusement, il n’existe pas à ce jour de vaccin, d’aliments, de purificateurs d’air, de lampes, de compléments alimentaires ni d’huiles essentielles qui protègent ou permettent de guérir du Coronavirus. Rappelons également que seules les autorités sanitaires sont habilitées à effectuer un dépistage.

 

Décontamination de votre logement
Le Covid-19 fait émerger de nouvelles professions et notamment celle de  «décontaminateur». Ces escrocs se présentent à votre domicile et vous proposent, contre une somme d'argent, d’éradiquer le coronavirus de votre logement. Bien sûr, il s’agit d’une arnaque puisque aucune décontamination de logements privés n’est prévue à ce jour par les services de l’État.
Rappelons que pour limiter les risques, il recommandé de nettoyer tous les jours, avec de l'eau de javel les endroits que l'on est susceptible de toucher plusieurs fois et/ou dès que l’on rentre chez soi, juste avant de se laver les mains : interrupteurs,  poignées de porte, robinet, téléphone... Le sol, les chaises, la table, les télécommandes, la salle de bain et les toilettes doivent aussi être également passés au crible.
Pensez également à nettoyer régulièrement votre chambre. Pour les vêtements et les draps, un lavage à 60 degrés pendant 10 minutes permet de réduire radicalement les chances de contamination. 
Dans la cuisine, appliquez les règles strictes d'hygiène avant la préparation de votre repas : lavage des mains, des couverts, des surfaces, des aliments... Il est également conseiller de retirer l'emballage de vos courses. 

 

Fausse pharmacie ligne
Les faux sites de vente de masques et de solutions hydroalcooliques ont décuplé depuis la propagation du virus en France. Bien souvent, vous ne recevez rien ou un produit non conforme à votre commande. 

Rappelons que les prix des gels hydroalcooliques sont encadrés par le décret du 5 mars 2020. Le prix est dégressif selon le format et le prix des flacons est plafonné à 2€ pour 50 ml, 3€ pour 100 ml, 5€ pour 300 ml et 15€ le litre.
 
 

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page

Autres actualités Vie sociale