Astérix en deuil

À l’heure du confinement, c’est une bien triste nouvelle pour tous les gaulois. Le dessinateur des Aventure d’Astérix, Albert Uderzo est décédé à l’âge de 92 ans. Sa famille a fait savoir que sa mort n’est pas liée au Coronavirus. Nous rendons hommage à cet esprit pétillant qui a su partager l’esprit français à travers le monde.

Décès d'Albert Uderzo

Bien connu de Puteaux, Albert Uderzo a été fait Citoyen d’honneur de la Ville en 2014 par le Maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, et Vincent Franchi maire adjoint délégué à la Culture, lors de notre 11e Festival BD.
« Albert Uderzo est mort dans son sommeil à son domicile à Neuilly d'une crise cardiaque sans lien avec le coronavirus. Il était très fatigué depuis plusieurs semaines », sont les terribles mots de Bernard de Choisy, son gendre, à l’AFP.
 
La Gaule pleure l’un de ses plus brillants héros ! Uderzo, monstre sacré de la BD, nous a quittés à l’âge de 92 ans.  Il laisse un héritage intemporel, cette potion magique qui fait toujours recette depuis 61 ans !
 
Astérix est la BD la plus lue et la plus traduite au monde avec 380 000 millions d’exemplaires vendus ! Même s’il n’avait pas le droit de le dire, Uderzo préférait Obélix à Astérix.
Obélix avait beaucoup de lui-même. Comme son personnage, Uderzo était une personnalité à fleur de peau, un grand sensible qui semblait insubmersible.
Ceux qui l’ont rencontré ont remarqué sa main de dessinateur boursouflée en raison des cadences de travail qu’il s’imposait.
Aussi à l’aise dans le dessin humoristique que réaliste, Uderzo a appris le métier non pas avec les franco-belges mais avec Disney ! « Désolé, je n’ai rien de belge. Ce sont les Américains qui m’ont appris à dessiner. J’ai fait de la BD issue de Walt Disney » aimait-il répéter. 
 
En 1941, Uderzo publie son premier dessin, une illustration du Corbeau et du Renard dans un magazine jeunesse : Junior.
Quelques années plus tard, il remporte un concours qui lui permet de publier un recueil de gags avec un héros récurrent : Clopinard. Le succès est au rendez-vous et il publie dans de nombreux hebdomadaires. En 1951, il rencontre René Goscinny et ensemble, ils créent un univers incroyable, celui d’Astérix. 
« Après être tombés d’accord sur l’urgence qu’il y a à apporter du sang neuf [à la bande dessinée], nous décidons de travailler en collaboration, lui pour le scénario, discipline où il se sent plus à l’aise, et moi pour le dessin, qui me convient mieux. J’ai 24 ans, lui 25, et nous voulons refaire le monde avec toute l’inconscience et toute l’audace de notre jeunesse. » raconte Uderzo dans ses mémoires. 

 

UDERZO EN QUELQUES DATES 
25 avril 1927 : Naissance à Fismes dans la Marne
Années 40 : Création des héros de BD : Clopinard / Arys Buck / Belloy
1951 : Rencontre avec le scénariste Goscinny.
1959 : Astérix fait son apparition dans l'hebdomadaire "Pilote". Cette même année, le duo lance "Les aventures de Tanguy et Laverdure".
1961 : parution d'"Astérix le gaulois", premier album de la série.
1977 : mort soudaine de Goscinny.
1979 « Astérix chez les Belges », dernier album scénarisé par René Goscinny, mort en 1977
1980 : parution aux éditions Albert-René du premier album solo d'Uderzo, "Le grand fossé ».
2009 « L’Anniversaire d’Astérix et Obélix ». Le Livre d’or, dernier album réalisé par Uderzo
2011 : Uderzo passe la main 
2013 : Parution d'« Astérix chez les pictes » du dessinateur Didier Conrad et  du scénariste Jean-Yves Ferri
2015 : Réalisation d’un dessin d'Astérix en hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie-Hebdo.
 

Uderzo au festival BD de Puteaux

Albert Uderzo et Vincent Franchi, adjoint au Maire à la Culture, lors du 11e Festival BD en 2014.

 
 

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page

Autres actualités Vie sociale

Le Centre médical Dolto mobilisé

Face à la pandémie de Coronavirus, le Centre médical Françoise Dolto ainsi que la Ville mettent en place diverses actions à destination des Putéoliens et du personnel de santé.

Lire la suite