Alexandre Bispo retente l’aventure !

Contraint à l’abandon l’an passé dans la 4e étape du Dakar, notre motard putéolien s’est envolé pour l’Arabie Saoudite pour y disputer l’édition 2021 qui se déroulera du 3 au 15 janvier.

Alexandre Bispo retente l’aventure !

Plus expérimenté, Alexandre Bispo s’est confié à la rédaction avant de partir à l’assaut des 8 000 km de cet énorme défi !
 
 
Puteaux Infos : Que représente pour vous cette deuxième participation au Dakar ?
Alexandre Bispo : C’est incroyable de se dire que je vais disputer mon deuxième Dakar. J’ai conscience d’avoir une chance énorme… J’ai réussi à boucler le budget nécessaire à la dernière minute, au mois de novembre, pour pouvoir partir. J’aurais voulu rouler davantage en moto avant, mais à cause de la crise sanitaire toutes les courses ont été annulées, mise à part celle que j’ai pu disputer en février dernier. Je peux tout de même compter sur une bonne prépa physique, à base de course à pied et de training intensif à la maison.
 
Dans quel état d’esprit êtes-vous par rapport à l’an passé ?
J’aborde cette édition avec moins d’appréhension, je suis plus serein et plus zen car je sais désormais comment ça se passe. Je ne peux pas dire que je suis confiant car sur un Dakar tout peut arriver… C’est une course tellement dure ! Grâce à cette nouvelle participation, je vais gagner en maturité et en expérience. L’an dernier, j’avais fait de grosses erreurs, j’étais parti malade et fatigué.
 
Quels objectifs vous donnez-vous cette année ?
Avant toute chose, aller plus loin que l’an dernier. J’avais dû jeter l’éponge lors de la 4e étape : il faisait nuit, les organisateurs m’avaient informé qu’il me restait 143 km de course. J’avais accumulé les chutes, la fatigue, etc. Cette fois-ci, si j’arrive à faire plus que 4 jours, je verrai ensuite au fur et à mesure. Aller au bout des 12 jours de course me paraît tellement loin qu’il faut se fixer chaque jour des objectifs atteignables… J’ai en tous les cas une revanche à prendre par rapport à l’an dernier.
 
Vous souhaitez également défendre une cause auprès des enfants malades comme l’an passé…
Tout à fait, je vais courir pour les enfants atteints de cancer. Pour cette édition, nous avons créé un partenariat avec l’association Imagine for Margo. Les fonds récoltés lui seront reversés. Le second objectif sera de courir pour mon père, qui ne fera pas le déplacement avec moi cette fois-ci. Je pars vraiment seul, mais j’ai maintenant des amis dans l’organisation et bien sûr parmi les participants, même si nous sommes concurrents.
 
Pour finir, et pour tous les fans de moto, sur quel modèle courrez-vous ?
Je cours sur une KTM 450 Rally Replica. C’est la même moto que l’an passé, mais nous avons refait le moteur et j’aurai à ma disposition des outils, des pièces et d’autres choses en cas de pépin. Elle est fin prête pour partir à l’assaut du Dakar. J’ai hâte d’en découdre !
 
 

Alexandre Bispo retente l'aventure !


 

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page

Autres actualités Ma ville