Soutien psychologique des entrepreneurs

Le Département des Hauts-de-Seine décline à l’échelle du territoire le dispositif d’Aide Psychologique aux Entrepreneurs en Souffrance Aigüe (APESA 92).

soutien psychologique

La crise sanitaire a été particulièrement éprouvante pour les entrepreneurs, qui investissent souvent beaucoup de leur capitaux et de leur vie personnelle dans leur entreprise. Les difficultés financières qui ont découlé de la COVID-19 peuvent être à l’origine de souffrances psychologiques graves, qu’il est important de prendre en compte.

Le dispositif APESA vise à détecter en amont, par les professionnels en contact avec les dirigeants d'entreprise en difficulté, les chefs d’entreprises en souffrance aigües. Il leur est alors proposé jusqu'à 5 séances gratuites avec un psychologue ou un autre professionnel qui leur apportera le soutien dont ils ont besoin.

 

L'adhésion du département des Hauts-de-Seine à l'association APESA 92, présidée par le Tribunal de Commerce de Nanterre, a été votée le 2 avril par les élus en séance publique.

Un budget de 60 000 € sera apporté dès la création de cette association locale, par les membres fondateurs : le Tribunal de Commerce de Nanterre, le MEDEF Hauts-de-Seine, la Chambre de Commerce et d'Industrie des Hauts-de-Seine, la Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Hauts-de-Seine, le Barreau des Hauts-de-Seine, l'Ordre des Experts Comptables d'Ile-de-France, la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes, l'Union départementale des Hauts-de-Seine de la Fédération Français du Bâtiment grand Paris Ile-de-France et le Département des Hauts-de-Seine.

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page

Autres actualités Economie & Emploi