Sas vélo: au feu tricolore, chacun sa place !

À Puteaux, de nombreux sas vélo font leur apparition sur la voirie. Cette zone, entre la ligne d'arrêt des véhicules et le passage piéton à un carrefour à feux tricolores,est un espace réservé aux cyclistes.

sas vélo

Il permet aux vélos de se placer du côté de la chaussée vers lequel ils vont tourner et bien en vue devant les véhicules motorisés pour démarrer en toute sécurité (et ne pas respirer directement les gaz d'échappement). Il évite en particulier qu'un vélo reste caché dans l'angle mort d'un poids-lourd.
Il améliore, en outre, la sécurité des piétons qui, grâce à une plus grande distance, sont eux aussi mieux visible pour les conducteurs.

 

Quelle est la sanction pour non-respect du sas vélo ?
Un sas vélo plein de véhicules devient inutilisable pour les cyclistes et les met en danger.
Presque 20 ans après sa création, le sas vélo n’est pas forcément connu, et encore moins respecté. Selon la loi, « Le conducteur d’un véhicule autre qu’un cycle ne doit pas s’engager dans l’espace compris entre les deux lignes d’arrêt définies à l’article R. 415-15 lorsque son véhicule risque d’y être immobilisé (…) ».
Les automobilistes et motards ne respectant les sas vélos (en stationnant dessus, ou « mordant » sur l’emplacement) peuvent être verbalisés et sanctionnés d’une amende forfaitaire de 35 euros (amende minorée : 22 euros, amende majorée : 75 euros).

Mais la sanction peut être plus lourde, si vous êtes flashé par un radar feu rouge, parce que vous mordez sur le sas vélo, le non-respect de la ligne d'arrêt au feu rouge est puni d'une contravention de 4e classe, c'est-à-dire d'une amende forfaire de 135 euros et d'un retrait de 4 points sur le permis de conduire.
Alors pensez à la sécurité des cyclistes et respectez les sas vélo en anticipant votre distance d’arrêt à l’approche d’un feu tricolore.

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page

Autres actualités Cadre de vie

Dessinons ensemble un nouveau territoire

Sous l’impulsion de Patrick Devedjian, Président du Département des Hauts-de-Seine, et Pierre Bédier, Président du Département des Yvelines, une plateforme de participation citoyenne autour du proj...

Lire la suite