Les Hauts-de-Seine mobilisés contre le coronavirus

Dans le contexte de crise lié au coronavirus, la solidarité se trouve au cœur de l’action départementale.

mesures HDS

Suite à l’entrée dans le stade 3 de la pandémie, le département a mis en place son «Plan de continuité des activités» (PCA), avec pour objectifs d’assurer le fonctionnement des services publics essentiels et de protéger au maximum les usagers et les agents.
 

Neuf services de solidarité territoriale (SST) sont ouverts de 8h30 à 13h sur l’ensemble du département pour accueillir les publics les plus fragiles et exercer les missions suivantes : 

- aides financières et secours alimentaires d’urgence,
- accueils d’urgence ou situations liées à une crise au sein de la cellule familiale,
- interventions d’urgence en protection de l’enfance,
- actes liés aux sorties de maternité permettant de prévenir les situations de danger pour éviter l’orientation à l’hôpital.

Sur ces services, sept sites assurent des consultations de Protection maternelle et infantile (PMI) ouvertes pour le suivi médical. 
Ils assurent les rendez-vous de PMI prioritaires : suivis de grossesse et toutes situations complexes au regard de l’expertise médicale, sorties de maternité, les primo-vaccinations pour les enfants âgés de 2 et 4 mois.  Les adresses des PMI et SST ouverts sont disponibles sur www.hauts-deseine.fr/coronavirus

 

La Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) assure quant à elle :
- un accueil téléphonique renforcé au 01 41 91 92 50,
- un suivi des demandes via le formulaire de contact,
- un circuit de traitement court pour accompagner le retour à domicile de personnes jusque-là accueillies en établissement médico-social ou hospitalisées,
- l’adaptation des modalités de fonctionnement des commissions des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) pour permettre les décisions d’urgence.

 

Les conditions d’accueil et d’hébergement sont par ailleurs maintenues :
- le service d’évaluation des mineurs non accompagnés (MNA) reste ouvert,
- les collégiens en internat confiés à l’Aide sociale à l’enfance sont pris en charge, selon les situations, par des assistants familiaux,
- l’accueil et l’hébergement est maintenu à la Pouponnière Paul Manchon, au Centre maternel Les Marronniers et à la Cité de l’enfance, établissements qui relèvent de la fonction publique hospitalière, ainsi que chez les assistants familiaux.

 

Le versement des aides financières est maintenu et la continuité des prestations individuelles de solidarité assurée. L’examen des premières demandes et le renouvellement des droits financiers continuent d’être assurés. Les nouvelles demandes d’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) pour l’accompagnement des personnes âgées dans leur retour à domicile sont débloquées en urgence, permettant ainsi de libérer des lits en milieu hospitalier.  

 

Un numéro vert interdépartemental est mis en place pour soutenir les Services d’aide et d’accompagnement à domicile des Hauts-de-Seine et des Yvelines : 0805 38 39 49. 
Ce numéro à destination des 430 entreprises de SAAD permet aux professionnels d’échanger sur différentes thématiques : consignes et conduites à tenir, organisation RH, plan de continuité de l’activité, situations individuelles, etc. En complément, tous recevront un kit évolutif d’information sur les consignes de sécurité et d’hygiène, la réglementation, la conduite à tenir, etc.

Afin de soutenir l’effort de solidarité nationale et pour faciliter la mobilisation des professionnels de santé des Hauts-de-Seine, leurs enfants peuvent être accueillis dans certains collèges du département, au sein desquels la restauration est assurée. Les places libres (environ 100) chez les assistantes maternelles du territoire leur seront proposées en priorité.

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page

Autres actualités Cadre de vie