Agenda

Orchestre français des jeunes

Musique - Jeudi 10 novembre 2022, à 20h45

Conservatoire J-B Lully

6

À 17 ans, Beethoven aurait rencontré le jeune Mozart et dit : « Faites attention à celui-là, il fera parler de lui dans le monde ». En première partie, les mouvements de la Sérénade Haffner du nom de son commanditaire alterneront avec des airs d’opéra et de concert tantôt brillants tantôt plus sombres ou dramatiques. Suzanne Jérôsme, artiste dont on connait l’agilité et l’intensité de la voix en sera l’interprète. En deuxième partie, on trouve un Beethoven qui fait face à l’héritage imposant de ses maîtres Mozart et Haydn. Sa première symphonie reste de style classique bien que l’utilisation des bois et même de la timbale, grande originalité, devienne plus thématique.

PROGRAMME
  • Wolfgang Amadeus Mozart – Sérénade n°7 en ré majeur K 250 « Haffner »
  • Airs d’opéra
  • Ludwig van Beethoven – Symphonie n°1 en do majeur opus 21

Avec : l’Orchestre Français des Jeunes

Direction et violon : Julien Chauvin

Soprano : Suzanne Jérôsme

Tout public

Durée :1h30

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page
Filtrer Par :
  • Tous
  • Événement
  • Théâtre
  • Musique
  • Danse
  • Exposition
  • Sport
  • Conférence
  • Cinéma
  • Jeunesse
  • Club 102
  • Animation
21

Musique

Migration

Conservatoire J-B Lully

Tissé par les mille voix des oiseaux des cinq continents, ce spectacle entraîne l’auditeur au-delà du temps et de l’espace, pour le plonger au coeur d’un univers sonore où cohabitent le mystère et le merveilleux. Sans appeaux, s’inspirant des techniques traditionnelles de souffle-voix, de diphonie, de voix aspirée, de chant trillé, de sifflement haute fréquence, de sifflement en bourdon et de chant percussif, les chanteurs d’oiseaux réinventent le chant primitif d’une nature magnifiée. Quant à Vincent Peirani et François Salque, ils font référence. Leur sensibilité, leur virtuosité époustouflante et leur maîtrise des différents langages musicaux apportent une touche magique à ce spectacle unique en son genre.

 

Comme l’oiseau s’inspire du chant d’autres oiseaux rencontrés au cours de ces haltes migratoires, les compositeurs se sont de tous temps inspirés des musiques découvertes au cours de leurs voyages…

De Sibelius à Piazzolla, en passant par Messiaen et Takemitsu, c’est un étonnant voyage musical auquel vous convie cet insolite quatuor, réinventant une mélodie de l’exil…

 

Avec : Vincent Peirani (accordéon), François Salque (violoncelle), Jean Boucault & Johnny Rasse (chanteurs d’oiseaux)
Durée : 1h
Entrée libre *
Tout public
Placement libre

EN SAVOIR PLUS