Tous donneurs d’organes

Pour sauver le plus de vie possible, tout le monde est donneur d’organes !

don d'organe

La journée nationale du don d’organe permet de se pencher sur les questions entourant cette question médicale.

 

Le don d’organe permet de greffer à une personne dont un organe vital ne fonctionne plus l’organe fonctionnel d’une autre personne. C’est, pour beaucoup de malades concernés, la seule solution de survie. En France, en 2017, 23 828 personnes attendaient une greffe d’organe, et 6 105 personnes ont été greffées : le nombre de donneur ne permet pas de répondre à toutes les demandes.

Dans le cas d’un don de rein ou de lobe du foie, la personne donneuse peut être vivante, mais il s’agit forcément d’un proche du malade (famille, conjoint ou personne pouvant prouver un lien étroit et stable depuis au moins deux ans), volontaire, en bonne santé et compatible.

Pour les organes vitaux (cœur, poumon, pancréas ou intestin), ils sont prélevés sur des personnes décédées, dans des circonstances particulières : les organes doivent être fonctionnels, et le délai entre la mort du donneur et la greffe est très court !

 

Au nom de la solidarité nationale, la France a choisi en 2017 le principe du consentement présumé : nous sommes tous donneurs d’organes et de tissus, sauf si nous avons exprimé de notre vivant notre refus d’être prélevé.
Pour signaler son refus, il est possible de s’inscrire sur le registre national des refus, ou bien de confier une déclaration de refus datée et signée à un proche, ou de communiquer oralement de votre refus à vos proches, qui devront en attester auprès de l’équipe médicale.   

L’accord du donneur est systématiquement vérifié par les équipes médicales avant une greffe.

 

Le don d’organe ne doit pas être confondu avec le don de son corps à la science ! Un corps donné à la science est utilisé par les élèves de médecine pour s’exercer. Le corps n’est alors pas rendu à la famille, et une déclaration de don, établie par le donateur de son vivant et datée et signée, doit avoir été envoyée à l’École de Chirurgie, à Paris. Dans le cas du don d’organe, il s’agit de sauver la vie d’un malade ou d’améliorer sa qualité de vie. Aucun frais n’est demandé, et le corps est rendu à la famille, sans que le prélèvement ne soit visible.

 

Pour en savoir plus : https://www.dondorganes.fr/

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page

Autres actualités Vie sociale

Collecte de don de sang

La prochaine collecte aura lieu vendredi 16 août de 14h à 19h dans la salle des Colonnes de l’Hôtel de Ville de Puteaux. Nous vous attendons nombreux !

Lire la suite