Rougeole : vaccinons-nous

Cette maladie fait un retour inquiétant en France à cause de la baisse des vaccinations ces dernières années. Alors pour se protéger et protéger les autres : vaccinons-nous !

Vaccins

La France fait partie des 10 pays au monde où la recrudescence a été la plus forte en 2018 a affirmé l’Unicef, dans un rapport daté du 1er mars dernier. En 2019, le dernier bulletin de Santé Publique France indiqué que depuis le 1er janvier, 852 cas de rougeole ont été déclarés sur notre territoire. En Île-de-France, l’Agence Régionale de Santé (ARS) a décompté quant à elle, 88 cas de rougeole depuis le début de l’année… Cette augmentation est principalement liée à une vaccination insuffisante de la population. En 2016, on estimait à 85 % la population de la région ayant reçu les deux doses nécessaires pour être protégé alors que seule une couverture vaccinale à 95 % pourrait permettre d’éradiquer la maladie.

Avant la généralisation de la vaccination, il est estimé que cette maladie extrêmement contagieuse qui se transmet par la toux, les éternuements et les sécrétions nasales, était la cause de 2 millions de décès chaque année. Alors pour se protéger et protéger les autres :vaccinons-nous !  

 

Info +
La vaccination contre la rougeole est prise en charge à 100 % pour les enfants et les jeunes de moins de 18 ans. Pour les jeunes de plus de 18 ans, une prise en charge par la Sécurité sociale est encore possible à hauteur de 65 %, le complément étant remboursé par la mutuelle.

Quant aux enfants et adultes nés depuis 1980 qui n’auraient reçu qu’une seule dose du vaccin, un rattrapage vaccinal est recommandé.

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page

Autres actualités Cadre de vie