Rapport d'activité

Puteaux est une ville dynamique et solidaire, attachée à sa diversité sociale, culturelle et générationnelle. Et, dans la crise que nous traversons, ce défi est de plus en plus exigeant.
Rapport d'activité Puteaux 2015

La création de la Métropole du Grand Paris et des Territoires est une réforme imposée par le Gouvernement actuel. L’objectif déclaré était louable, puisqu’il s’agissait de simplifier le fameux mille-feuille territorial que tous déploraient.
 
Or, comme souvent, le résultat est exactement l’inverse des intentions, puisque ces deux nouvelles strates - la Métropole et le Territoire - viennent en réalité s’ajouter à la Région Ile-de-France, aux Départements, aux Communes et aux Syndicats intercommunaux existants !
 
Sans même parler de la perte d’autonomie des communes, les inconvénients majeurs de cette superposition sont la complexité du fonctionnement de cette usine à gaz technocratique, des coûts supplémentaires encore mal évalués et l’éloignement des administrés des centres de décision.
 
Les conséquences fiscales et budgétaires sont considérables pour les communes et notamment pour Puteaux. Depuis des années, élus et habitants, ont entrepris des efforts soutenus pour doter notre ville d’entreprises (3 300 sièges sociaux) génératrices d’emplois (92 000 personnes y travaillent pour 45 000 habitants) et de recettes fiscales.
 
Or, à compter du 1er janvier 2016, ces recettes fiscales seront transférées à la Métropole et au Territoire. Assez sournoisement, l’Etat a prévu que Puteaux bénéficiera d’une compensation…définitivement gelée à son montant 2015, ce qui fera perdre à notre ville tous les avantages de son dynamisme économique.
 
À ce mauvais coup, il faut en ajouter deux autres de taille : la fameuse péréquation, la contribution des villes qui ont su, par leurs dépenses d’investissement, attirer des entreprises compétitives aux villes dites pauvres, qui souvent par idéologie, ont refusé le développement de grands groupes. Véritable racket d’Etat, cette péréquation est un hold-up fait aux Putéoliens puisque une grande partie des prélèvements dont on s’acquitte chaque année sont dorénavant distribués généreusement à d’autres villes sans aucun contrôle de l’utilisation qui en est faite 
 
À cette mutation sans précédent et subie à marche forcée, s’ajoute le désengagement de l’Etat qui fait des économies à bon compte et à peu de frais sur le dos des collectivités, avec une diminution drastique de la Dotation Globale de Fonctionnement versée aux communes pour assurer les compétences régaliennes que l’Etat met un peu plus chaque année à leur charge.
 
Malgré ce contexte néfaste, grâce au travail obstiné et à la compétence des élus que je souhaite chaleureusement recours à l’endettement, sans augmenter les impôts ni même diminuer la qualité et la diversité des services que les Putéoliens attendent légitiment.

2015 aura été, à nouveau, une année marquée par un grand nombre de réalisations. Les aménagements urbains au coeur du Vieux Puteaux (rues Godefroy, Auguste Blanche, Saulnier, 18 juin, Henri Martin, Mars & Roty), la rénovation de l’ancienne gendarmerie pour l’accueil du CCA S, la réalisation de logements sociaux, la livraison d’une nouvelle crèche de 44 berceaux, l’ouverture d’un centre de loisirs et d’un 2nd relais d’assistant maternel, la création de 15 jardins familiaux illustrent la politique volontariste de la municipalité.
 
La relation avec les Putéoliens a été renforcée à travers les différentes actions de solidarité, le soutien aux familles, et l’aide à l’emploi des jeunes.
 
Cette année a permis aussi de poser les bases des grandes réalisations qui marqueront les prochaines années. Le déploiement de l’éco Quartier des Bergères comme l’aménagement des berges de Seine ou encore le lancement d’une étude concernant la création d’une passerelle vers l’Ile de Puteaux sont autant de projets qui transformeront, avec le même souci constant de développement durable, le visage de Puteaux et la vie de ses habitants.
 
Dans le même temps, j’ai poursuivi mon action en faveur de notre sécurité, première de nos libertés. La mise en place du Kit Alerte pour les commerçants, la création de la brigade canine et de la brigade d’îlotage, l’extension de la vidéo protection sont autant de réalisations qui garantissent la tranquillité publique des Putéoliens.
Le renouvellement de la certification « Qualiville », la réduction de 7% des déchets, la sensibilisation de 2000 enfants à la pratique du compostage, l’existence de 15 classes « environnement », l’obtention de plusieurs labels en matière de développement durable marquent l’engagement irrésistible de Puteaux en faveur de la préservation de son cadre de vie.
La réussite de ces réalisations et des chantiers initiés repose sur la motivation, la créativité et le savoir-faire de l’ensemble des agents de notre collectivité. Par leur vitalité, leur professionnalisme, leur dévouement, ils incarnent et portent un service public putéolien souvent envié. Chaque jour, ils font la preuve que dynamisme et solidarité peuvent être conciliés dans l’action publique
 
 
Télécharger le rapport d'activité 2015
 
 

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page