Zemun (Serbie)

Jumelée avec Puteaux depuis 1956, Zemun a connu une histoire troublée par de nombreuses guerres. Austro-hongroise devenue croate puis serbe, la commune est désormais rattachée à Belgrade.
Ville de Zemun

Vue de la ville de Zemun - © Julian Nitzsche

Si la région des Balkans est surnommée« la Poudrière », en raison de l’instabilité politique qui y a toujours régné, Zemun illustre parfaitement cette appellation.

Ville austro-hongroise devenue croate, elle traversa plusieurs fois les frontières dessinées par les guerres ethniques. La ville serbe, devenue quartier de la capitale Belgrade, vit désormais au rythme de l’après-guerre. Le conflit qui a agité l’ex-Yougoslavie dans les années 90 a bouleversé le visage de la cité.

De 250 000 habitants en 1990, Zemun enregistre aujourd’hui plus de 300 000 habitants, après l’arrivée de 50 000 réfugiés serbes de Croatie, de Bosnie ou du Kosovo. Une situation délicate à gérer dans une région en manque de travail et de logements.

De nombreuses initiatives sont mises en place pour former la population. Car l’intégration des réfugiés reste difficile et les tensions restent vives. Les efforts de la municipalité portent également sur la préservation du patrimoine de la ville, notamment l’église orthodoxe Bogorodina (XVIIIe siècle) et les bords du Danube.

Le fleuve sert de décor à de nombreuses activités nautiques et à des promenades romantiques dans un cadre bucolique.
 

Informations pratiques

Drapeau de la Serbie

Jumelée depuis le 11 avril 1956

Site web : http://www.zemun.rs

Situation : banlieue nord-ouest de Belgrade

Population : 172 500 habitants

Maire : Branislav Prostran

Langue officielle : serbe

 
 

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page