NON à la fermeture du Commissariat de Puteaux

Le désengagement du Gouvernement se poursuit ! Le ministère de l’Intérieur a décidé la fermeture pure et simple du Commissariat de Puteaux la nuit ainsi qu’une diminution considérable des effectifs le jour.

NON à la fermeture du Commissariat de Puteaux

Une décision qui sera effective dès la rentrée 2019 (75 policiers en juin 2019, 3 en septembre).
 
Cette décision, prise au mépris de la sécurité des Putéoliens, n’est pas acceptable. C’est pourquoi nous vous invitons à tous vous mobiliser en signant la pétition « Non à la fermeture du Commissariat de Puteaux  » pour sauver ce service public de proximité indispensable à notre commune et à ses habitants.
 
Cette décision de fermeture du commissariat la nuit et la baisse des effectifs le jour est d’autant plus choquante qu’elle ne touche, dans tout le département des Hauts-de-Seine que la seule commune de Puteaux et ses 45 000 habitants. Une décision unilatérale contraire au discours de politique générale du Premier Ministre, à la volonté du Président de la République de renouer avec une « police de proximité » et prise sans la moindre concertation préalable auprès de la Ville et encore moins de son Maire, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, qui s’est empressé de manifester son indignation et son inquiétude auprès du Préfet des Hauts-de-Seine, du ministre de l’Intérieur et du Président de la République en leur demandant par courrier du 3 juin 2019 de revenir sur cette décision.
 
Or, à Puteaux, la lutte contre le sentiment d’insécurité et contre la délinquance constitue un axe prioritaire d’action pour la Direction de la Prévention et de la Sécurité de la Ville. Les efforts conjugués de la vidéo protection (1 caméra pour 134 habitants), des 41 kits alerte (répartis dans l’ensemble des crèches et écoles de la Ville) de la brigade îlotage et de ses postes annexes mobiles ainsi que l’unité cynophile constituent des atouts-maitres dans la stratégie de protection des espaces publics déployée par la Police municipale.
 
 
Première des libertés, la sécurité des Putéoliens ne peut se faire sans proximité
 
Compte tenu des moyens importants qui y sont affectés, les résultats de la Police municipale de Puteaux sont bons, comme en atteste l’article du 14 avril dernier. Mais à l’échelle de l’Île-de-France, les atteintes aux personnes et aux biens ou encore les infractions à la législation sur les stupéfiants augmentent, appelant bien souvent une mise à disposition des effectifs de la Police municipale - de Puteaux - au bénéfice de la Police nationale.
 
Pour une sécurité optimale, la coordination entre la Police nationale et la Police municipale est essentielle. Pour maintenir un tel niveau de résultats, les Putéoliens ont besoin d’une Police nationale autant que d’une Police municipale. La tranquillité des habitants ne souffre d’aucun compromis. Excentré demain sur la dalle de La Défense, côté Courbevoie, le commissariat sera beaucoup plus difficile d’accès pour un bon nombre de Putéoliens. Ce nouveau désengagement du Gouvernement marquerait la fin d’un service public de proximité.
 
 

Défendez votre commissariat et les services publics de proximité,  signez la pétition !

 
 

Tract NON à la fermeture du Commissariat de Puteaux


 
 
 
 

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page

Autres actualités Ma ville