Histoire des tours de La Défense : Majunga

Imaginée par l'architecte français Jean-Paul Viguier, cette tour ultra moderne de 195 mètres de haut et de 69 000 m2 de surface totale est à la fois novatrice et écologique.

Tour Majunga

Inaugurée en septembre 2014, la tour Majunga a très vite fait parler d’elle grâce à l’originalité de sa forme avec des façades inclinées et agrémentées de loggias, qui viennent casser l'uniformité du bâtiment. Ses façades et leur adaptation au climat, à l’ensoleillement et aux températures permet d’atteindre des consommations d’énergie minimales.
 
Ouverte vers l’extérieur par de grandes baies vitrées et des balcons à chaque étage, la tour permet une excellente circulation de la lumière et de l’air et évite la sensation d’enfermement ressentie dans les tours plus anciennes.
 

Le saviez-vous ?
La tour porte le nom d’un village de la région de Majunga à Madagascar. Pour comprendre le lien entre les deux, il convient de rappeler que la tour de La Défense se situe dans le quartier Gallieni, du nom du général français à l'origine du découpage administratif de Madagascar entre 1896 et 1905. C'est donc en référence à la circonscription que le général français a gouvernée que la tour de La Défense a été appelée « Majunga ».
 
Évocateur d’un lieu exotique, le nom va comme un gant à cette tour qui s’élève du parvis comme une plante tropicale, pour attraper la lumière.
 
 
La tour Majunga en chiffres :

  • 47 étages
  • Son poids : 135 000 tonnes
  • 6000 postes de travail
  • 2000 m2 d’espaces verts

 
 
 

  • Partager cette page sur Twitter
  • Partager cette page

Autres actualités Ma ville